Biographie

Saluée par la presse comme une artiste « Rayonnante », « délicieuse », « d’une sincérité irrésistible » ( Resmusica ), « admirable comédienne », « à la voix décidément magnifique » ( Forum Opera ), la soprano Bénédicte Tauran s’est illustrée dans un répertoire très éclectique, guidée par une musicalité sans faille.

Elle fait ses débuts sur scène à Prague dans le rôle de Phébé ( Castor et Pollux ). Peu après la fin de ses études, Bénédicte Tauran est rapidement invitée par l’Opéra de Fribourg ( en Suisse ) pour interpréter Norina ( Don Pasquale ). Suivront de très nombreux engagements parmi lesquels: Armida ( Rinaldo ) Clairette ( La Fille de Madame Angot ) et Susanna ( Nozze di Figaro ) à l’Opéra de Lausanne, la Reine Elisabeth dans la création de Richard III de Battistelli à l’Opéra de Genève ( Ms Robert Carsen ), Léna ( La Princesse Jaune ) de Saint-Saens et Zerlina ( Don Giovanni ) à l’Opéra de Rennes, Amour ( Orphée et Eurydice ) , Tisbe ( Piramo e Tisbe ) de Hasse au Festival de Potsdam et Albina ( La Donna del Lago ) au Theater an der Wien ( Leo Hussain / Christof Loy ).

Lors de la saison 2019/2020, Bénédicte continue sa collaboration fructueuse avec Christophe Rousset et les Talens Lyriques dans Isis de Lully, troisième enregistrement des opéras de Lully avec le chef français, au festival de Beaune puis en tournée à Paris ( Théâtre des Champs-Elysées ), Versailles et Wien. Elle a incarné au Festival d’Utrecht le rôle de Serpina ( La Serva padrona ) avec Stefan MacLeod à la baguette.

L’année 2020, Bénédicte Tauran participe à plusieurs concerts en Suisse: « Vêpres solennelles d’un confesseur » de Mozart et « Missa in C-Dur » de Beethoven, un projet théâtre sur Ferdinand Hodler suivi d’une tournée dans les théâtres de Suisse romande et le récital « Les Amazones ».

Prochainement

Haydn - La Création

25 AVRIL 2021, 17h
Victoria Hall, Genève

John Duxbury direction
Bénédicte Tauran soprano
Thomas Hobbs ténor
Stephan MacLeod basse